THE question : la confiance en soi


Estime de soi, confiance en soi, affirmation de soi, image de soi sont les différentes facettes de notre intériorité. Pour beaucoup ces termes se confondent et il arrive que l'on parle de confiance en soi à tord et à travers. Il est vrai que c'est un sujet dont on nous parle depuis l'enfance sans être toujours très précis.


Mais que signifie au juste avoir confiance en soi ?


Lorsque l'on se sent capable de faire quelque chose, que l'on se sait talentueux:euse, prêt.e à accomplir ou au moins à essayer ce que vous vous fixez comme objectif.


Il est dans la nature humaine de s'inquiéter face à de nouvelles situations. Mais c'est en dépassant ses inquiétudes que nous apprenons à gagner en assurance. Lorsque je travaille sur la question de la confiance en soi avec un coaché - adulte ou adolescent-, je commence par lui demander de faire un point objectif sur son niveau de confiance en lui dans les différents domaines de sa vie. Grâce à un test et du questionnement, on fait un état des lieux.


Avant d'adopter une posture confiante face aux aventures qui jalonnent une vie, il est tout d'abord nécessaire d'identifier les freins qui empêchent de renforcer sa confiance en soi.


Frein n° 1 : La petite voix intérieure


Vous savez celle qui critique sans cesse, qui juge, celle qui rabaisse, qui compare. Cette petite voix est très forte pour ébranler la confiance en soi.


Adoptez une position méta et posez vous des questions objectives et réalistes. Cela vous permettra alors de la remettre à sa place.


Je vous invite à faire taire cette petite voix en devenant votre meilleure amie, en vous parlant de façon ouverte, positive, bienveillant.e. comme vous le faites habituellement avec vos ami.e.s


Freins n° 2 : Le syndrome de l'imposteur


De quoi s'agit-il exactement ? Vous imaginez que l'on va découvrir que vous êtes un.e imposteur. euse car incapable de faire ce que vous prétendez savoir faire, alors que vous svez très bien ce que vous faites.


Vous ressentez un sentiment d'insécurité bien que vous venez de franchir une étape. Au lieu de la voir comme un succès, vous vous diminuez, discréditez.


Il s'agit là aussi d'une stratégie de votre petite voix intérieure. Apprendre à l'identifier vous aidera à l'ignorer.


Frein n°3 : L'autosabotage


Il arrive parfois que l'on agit inconsciemment de façon à prouver nos doutes et inquiétudes. On se dit alors "je savais bien que je n'y arriverai pas" par exemple. C'est une manière pour votre petite voix intérieure de vous conforter dans vos croyances limitantes. Ainsi l'autosabottage va vous nuire pour mener à bien vos projets.


Frein n°4 : La suranalye


Il est certes important de bien se préparer, de faire tout ce qui est en notre pouvoir sans pour autant imaginer les pires scénarios.


De cette manière vous devenez anxieux et vous abandonnez vos projets.


Concentrez plutôt sur toutes vos réussites. Vous aurez une vision bien plus juste de votre vie.


Frein n°5 : Imaginer des scénarios catastrophes


Bien qu'il faille se préparer en évaluant les risques de manière raisonnable, il ne faut pas tomber dans le catastrophisme.


Vous vous créez du stress inutilement ; ce qui entraîne une baisse de votre niveau de confiance en vous.


Le pire arrive rarement. Concentrez vous plutôt sur toutes les belles expériences qui ont jalonnées votre vie. Vous changerez votre état d'esprit et entrerez ainsi dans le cercle vertueux de la confiance en soi.


Lorsque j'accompagne un coaché sur cette question de confiance en soi, je met l'accent en particulier sur la connaissance de soi. En libérant ses talents et révélant ses potentiels, il découvre et prend conscience de toutes ses ressources sur lesquelles il peut s'appuyer.


Comme le dit Linda, une jeune femme que j'ai accompagnée pour trouver sa confiance en elle.

"Ce manque d’assurance a fini par être un vrai problème dans ma vie quotidienne. Cécile m'a permis de prendre conscience qu'un talent ne se limite pas à un don artistique et que j'avais moi aussi des talents.
J’ai été surprise de voir que j’étais finalement capable de beaucoup de choses et que je pouvais moi aussi accéder à cette assurance que j’enviais chez les autres.
Il est très difficile de se remettre en question (c’est tellement plus facile d’accuser les autres !) mais Cécile parvient à nous mettre face à nos responsabilités tout en douceur. Elle est à l’écoute et n’hésite pas à changer de direction en cours de route (même si ce n’est pas ce qu’elle avait prévu) quand elle voit que le chemin est trop ardu, pour en prendre un plus long mais plus facile et arriver finalement au résultat escompté.
J’ai apprécié de pouvoir me confier sans peur d’être jugée et d’avancer à mon rythme sans être bousculée.
Cécile est très professionnelle tout en étant douce et bienveillante"

Si comme Linda vous estimez que vous manquez de confiance en vous, je vous invite à franchir un premier pas en réservant votre séance de coaching gratuite.




Au cours de cette séance où nous ferons connaissance, je vous expliquerai en quoi le coaching peut être la solution pour gagner en assurance.


En effet, lors d'un processus de coaching, nous ferons d'abord un bilan complet de votre confiance en vous dans tous les domaines.

Puis on s'attachera à libérer vos talents et révéler vos potentiels.

Pour enfin passer à l'action en créant les changements qui vous conduiront vers vos objectifs ambitieux mais réalisables et motivants.


Je serai honorée de vous accompagner sur la route d'une plus grande confiance en soi



Je vous offre d'ores et dèjà un 1er outil de coaching qui va vous aider à développer votre confiance en vous.


Le carnet des fiertés - cadeau !

Dans un carnet dédié, notez tous les soirs 3 souces de fierté personnelle. Veillez à prendre en compte celles qui vous paraissent anodines, telles qu'arriver à l'heure à un rendez-vous, recevoir un compliment, dire non à un collègue...

Décrivez en quelques mots la source de ces motifs de fierté : quels talents, qualités ou compétences révèlent-ils de vous ?

En fin de semaine, prenez le temps de relire vos pages à voix haute, en prêtant attention à ce que vous ressentez.

Tenez ce journal pendant un mois minimum

Objectif de la démarche :

  • Permettre de voir que vous êtes très fort.e malgré tout

  • Constater une augmentation de la confiance en soi, de l'estime de soi et un sentiment de bien-être général

  • Et même quand ça n’a pas été facile vous avez pu faire un petit pas après l’autre.

  • Permettre d’être fièr.e et avoir plein de gratitude

  • Permettre de regarder en arrière lorsque vous vous retrouverez devant une grande montagne et que vous vous direz "impossible je ne vais pas arriver à la franchir "


A bientôt pour votre nouvelle vie remplie de confiance en vous.





42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout