top of page

"J'ai suivi mon conjoint en expatriation et je le regrette"

Réflexions d'expatriées désabusées

Femme triste et seule en expatriation

Le rêve d'une vie à l'étranger, main dans la main avec l'amour de sa vie, bercé par le chant des vagues ou le murmure des palmiers... Une réalité idyllique que de nombreux couples aspirent à concrétiser. Mais derrière cette image d'Épinal se cache parfois une réalité bien différente, où l'aventure tourne au cauchemar et le rêve se brise en mille morceaux.


J’en connais de ces femmes, aveuglées par l'amour et l'excitation de la nouveauté, vers un pays lointain, une culture inconnue ont suivi leur conjoint. Mais l'enthousiasme initial a rapidement laissé place à la désillusion. La barrière de la langue, l'isolement social, la difficulté à trouver un emploi, le manque de repères... Autant d'obstacles qui se sont dressés sur leurs chemins, transformant leur rêve en un quotidien morose et solitaire.


Aujourd'hui, elles se retrouvent face à un constat amer: "J'ai suivi mon conjoint et je le regrette." Ce sentiment de regret ne remet pas en cause leur amour pour leur conjoint, mais il pointe du doigt une réalité trop souvent négligée: l'expatriation n'est pas un simple déménagement géographique, mais une véritable épreuve qui remet en question nos repères, nos habitudes et notre identité.



Il arrive que l'expatriation soit un miroir grossissant des failles du couple


L'éloignement du pays d'origine, loin de renforcer les liens du couple, peut parfois les fragiliser. Loin du regard des proches et de la pression sociale, les problèmes latents remontent à la surface, exacerbés par le stress et l'isolement. La communication se détériore, les conflits s'enveniment, et l'amour, autrefois si vibrant, s'étiole peu à peu.



'expatriation - miroir grossissant des failles du couple

L'identité perdue : qui suis-je sans mes repères?


L'expatriation implique évidemment une rupture avec son environnement familier, ses amis, sa carrière, ses passions. Dénué de ses repères habituels, l'individu se retrouve confronté à une quête identitaire. Qui suis-je sans mon travail, mes amis d'enfance, mes habitudes quotidiennes? Cette perte d'identité peut être source de grande angoisse et de confusion, plongeant le conjoint expat dans une spirale de doute et de remise en question.



Identité perdue en expatriation

Le conjoint, soutien ou boulet?


Celui pour lequel on est parti, est censé être le pilier de l'expatriation. Mais il peut parfois se transformer en boulet. Absorbé par sa propre adaptation et ses responsabilités professionnelles, il peut négliger les besoins émotionnels de son partenaire suiveur, le laissant seul face à ses difficultés. Cette absence de soutien peut accentuer le sentiment de solitude et d'isolement, aggravant la situation déjà fragile.


Et si c'était à refaire ?


Si vous pouviez remonter le temps, auriez-vous suivi votre conjoint ? La question reste ouverte. L'amour est un sentiment puissant qui nous pousse parfois à prendre des risques et à faire des choix que la raison seule ne saurait justifier.


Si un nouveau départ s’offre à vous, chère conjoint expatrié, vous savez dorénavant qu’il faille aborder l'expatriation avec plus de lucidité et de préparation pour ne pas le regretter.


Ainsi vous prendrez le temps de : 

  • vous renseigner sur le pays de destination: sa culture, ses traditions, ses coutumes, sa langue, son système politique, son économie... Plus vous aurez engrangé de connaissances, mieux vous serez préparées à affronter les défis et à saisir les opportunités qui se présentent à vous.

  • Explorer les opportunités professionnelles: quelles sont vos chances de trouver un emploi dans votre domaine d'activité ? Quelles sont les compétences requises sur le marché du travail local ? Anticiper votre recherche d'emploi dès que possible vous permettra de sécuriser votre avenir et de vous sentir plus sereine.

  • Mettre en place des stratégies pour maintenir le lien avec vos proches: réseaux sociaux, appels vidéo, lettres... Rester connectée à vos amis et à votre famille vous apporteront un soutien moral inestimable et vous permettra de garder une part de votre vie "d'avant".

  • Apprendre la langue du pays: même quelques notions de base permettent  de mieux s'intégrer, de communiquer avec les habitants et de faciliter votre quotidien.

  • Prendre soin de vous : l'expatriation peut être une source de stress et d'anxiété. Prendre du temps pour soi, se relaxer et pratiquer des activités que vous aimez aurait été essentiel pour préserver votre bien-être mental et physique.


En suivant ces conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté pour vivre une expatriation heureuse et épanouissante.

Mais surtout, vous abordez l'aventure avec les yeux ouverts, consciente des défis à relever et des opportunités à saisir.


Et vous ? Si vous préparez une expatriation, quelles seraient vos priorités ?


Et si vous repartez en expatriation ?

Le coaching : une bouée de sauvetage dans la tempête


Face à ces épreuves, le coaching peut s'avérer une bouée de sauvetage inestimable. Un coach spécialisé en mobilité internationale, doté d'une expertise fine des défis auxquels font face les expatriés, peut offrir un espace d'écoute bienveillante et un soutien précieux.


En se concentrant sur les besoins et les aspirations de l'individu, le coaching permet de:

  • Identifier les sources de mal-être et de regret.

  • Développer des stratégies d'adaptation et de résilience.

  • Renforcer la communication et la collaboration au sein du couple.

  • Explorer de nouvelles pistes d'épanouissement personnel et professionnel.

  • Prendre des décisions éclairées concernant l'avenir de l'expatriation.


Le coaching n'est pas une solution miracle qui efface les difficultés d'un claquement de doigts. Mais il offre un cadre propice à la réflexion, à l'exploration de soi et à la prise de décision éclairée. Il permet de transformer l'épreuve de l'expatriation en une opportunité de croissance personnelle et de renforcement du couple.



Le coaching pour mobilité internationale

Oser se faire accompagner pour vivre l'expatriation dans son entièreté


L'expatriation est une expérience riche et enrichissante, mais elle n'est pas sans défis. Face aux difficultés rencontrées, il est important de ne pas se laisser submerger par le découragement et de ne pas hésiter à demander de l'aide. Une coach spécialisée en mobilité internationale peut être une allié précieuse dans cette aventure, permettant de naviguer dans les méandres de l'adaptation culturelle, de la gestion des émotions et de la recherche d'épanouissement personnel et professionnel.


Si vous partez en couple, n'oubliez pas qu'il est essentiel de communiquer ouvertement et honnêtement sur vos ressentis, vos attentes et vos aspirations. Soutenez-vous mutuellement, célébrez vos réussites et apprenez à tirer des leçons de vos échecs.


L'expatriation peut être une source de bonheur et de croissance personnelle, à condition d'être bien préparé et accompagné. N'hésitez pas à franchir le pas, mais faites-le avec lucidité et détermination. Le monde est à vos pieds, saisissez cette chance de vous découvrir et de vous épanouir!


Et si vous avez des questions ou que vous souhaitez entamer une démarche de coaching, n'hésitez pas à me contacter.


 


Vous recherchez une coach en mobilité internationale ?

Dessine ta vie Coaching est à votre écoute pour étudier vos besoins !


Contactez-moi au +49176 8125 8056

ou par mail à l'adresse suivante : info@dessinetaviecoaching.com

Cet article vous a plu ?



de le partager sur vos pages de réseaux sociaux, à vos amis et contacts et à vous abonner à ma Newsletter

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page