Se libérer de son auto - saboteuse - Episode n°4 d'art coaching

Ca vous est déjà arrivé de vous dire "je ne vais pas y arriver, je ne suis pas à la hauteur", ou bien encore "tu dois travailler dur pour réussir", "elle est bien mieux que toi", "vivre de ta passion ne marchera jamais", "si tu dis non, les gens ne t'aimeront pas"... vos voyez le genre? La liste peut être très longue. Tout coach que je suis, moi aussi, j'ai dû faire face à mes auto - saboteuses. C'est pourquoi il y a quelques mois j'ai suivi l'accompagnement de #NoraDelapierre - d'Empowerment Au féminin pour dire stop à l'auto - sabotage.


Je voyais bien qu'une fois mon diplôme en poche, le plus dur serait à faire et ma petite voix intérieure se faisait un malin plaisir pour se rappeler à son bon souvenir dès que l'occasion lui était donnée.


Pendant très longtemps cette petite voix m'a intimidée, piégée, sabotée mes projets et a contrôlé ma vie. Pourquoi ? Car une auto - saboteuse est motivée pour nous empêcher de faire quelque chose dans le seul but de nous protéger - pour notre sécurité.

Elle est donc là pour nous éviter de nous faire affronter nos peurs et d'agir avec audace.


Quand on prend conscience de son fonctionnement, on se rend compte également qu'il y a une seconde voix qui se veut plus douce et qui nous pousse à l'aventure, à tenter, à oser bref à sortir de notre zone de confort. Il faut alors plus d'entraînement et de persévérance pour l'entendre et l'écouter.


Aujourd'hui nous allons nous attacher à représenter d'abord notre auto - saboteuse.





Si vous le souhaitez, vous pouvez reproduire cet exercice pour cette fois représenter votre voix de l'audace.


Je vous invite à utiliser le médium de votre choix. Des crayons, de la peinture, du modelage voire du collage comme moi.

Puis représenter votre auto - saboteuse. Même de façon caricaturale.


Encore une fois, je vous rappelle que l'esthétique n'a aucune importance. Il s'agit ici de faire cette introspection le plus en conscience et honnêtement possible.

Cet exercice vous permettra non seulement de prendre du recul. Cette petite voix qui vous sabote n'est pas vous, seulement une partie de vos pensées. Il vous aidera aussi à vous libérer lentement de son pouvoir et de rester inactif.ve


Vous pouvez aussi compléter cet exercice en couchant sur papier à côté de votre représentation :

  • son nom

  • qu'est ce qu'elle vous dit ?

  • quels sont les déclencheurs ?

  • quelles habitudes toxiques votre auto - saboteuse vous pousse -t- elle ?

  • de quoi veut elle vous protéger ?

  • que vous coûte t elle ?

Je vous partage mon auto - saboteuse : Marinette





Si comme moi, vous voulez arrêter d'écouter votre auto - saboteuse mais plutôt vous souhaitez passer à l'action, alors commencez par




Si cet exercice vous a plus, n'hésitez pas à me laisser un commentaire afin que je propose prochainement d'autres outils basés sur l'art coaching


En attendant, continuez à me suivre sur les réseaux sociaux et sur ce blog et à partager votre trouvaille.




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout