Se donner la priorité




La fin d'année scolaire approche et avec, tous les événements spécifiques à cette période de l'année. Avec en plus pour certain.es. d'entre vous un déménagement à l'étranger ou un retour dans son pays d'origine. Autant dire que les vacances d'été peuvent être très désirées (ou parfois même redoutées).


On est sur les rotules et la charge mentale ne diminue pas pour autant. Bien au contraire. Car vacances peut signifier pour nombre d'entre vous faire le tour des familles, assister au mariage du cousin Paul et à l'anniversaire de Grand Papi.... C'est aussi organiser 8 semaines de garde et de congès pour les enfants.


Bref, on s'oublie. On fait plaisir aux uns et aux autres. On court derrière le temps et la to do list ne diminue pas.


Alors que faire ?


Et si vous profitiez de cette pause estivale pour mettre en place de nouvelles habitudes qui allègeront la rentrée et les mois suivants.


Je vous invite, cet été, à vous entraîner à penser à vous, à vous donner la priorité. Car on ne peut pas prendre soin des autres si l'on ne s'occupe pas de soi en 1er. Loin d'être un acte égoiste, prendre soin de soi, c'est bien sûr bénéfique pour vous mais aussi pour votre entourage.

Pour preuve, prenons la comparaison avec les consignes de sécurité dans les avions. On met d'abord son masque à oxygène avant de poser celui-ci à notre enfant.


Je suis donc de celles qui considèrent que prendre une bulle et un temps pour soi sauveront des vies.


Pourquoi est-ce si difficile de se donner la priorité ?

Dans un monde ultra-connecté, où résultats et performance sont portés au nu, il s'avère difficile de rester attentif à ses propres besoins. Notre cerveau analyse constamment et on s'éloigne peu à peu de notre corps et de notre coeur. Et ainsi de nos émotions et ressentis.


Pour parvenir à se donner la priorité, il faut se replacer au centre de sa vie. En d'autres termes écouter ses besoins, se détendre, faire des activités qui vous font du bien et vous redonnent de l'énergie.


Ce que l'on appelle également faire preuve "d'un égoisme bienveillant". Il s'agit ici de prendre conscience qu'il faille d'abord se créer un environnement et un mode de vie propice à son bien être.


Dans son livre "Cessez d'être parfait, soyez vous même !" la chercheuse américaine Brené Brown explique

"S'aimer et s'accepter demande du courage. Dans une société qui nous enjoint au sacrifice , s'aimer est presque révolutionnaire. Se demander ce dont on a besoin est une des choses les plus courageuses que l'on puisse faire. /.../ Nous avons l'impression de devoir nous plier en quatre pour être acceptés. Pour nous intégrer au groupe. Il faut du courage et de la compassion pour se montrer imparfait, pour poser des limites et s'autoriser à être vulnérable. Finalement, c'est l'authenticité et l'autocompassion qui nous fait le plus avancer. /.../ Quand nous dévoilons notre identité la plus profonde, avec force et vulnérabilité, nous offrons à l'amour l'opportunité de grandir. Nous sommes véritablement intégrés que lorsque nous révélons toute notre imperfection au monde."

Est ce que cette citation vous parle ? Vous bouscule ?

Pour ma part, ces concepts de vulnérabilité, d'autocompassion, d'imperfection m'ont menés sur le chemin d'une meilleure connaissance de moi et de mes besoins.


Quels sont les effets lorsque l'on trouve son équilibre intérieur ?

  • Développer l'empathie

On croit bien souvent, à tord, qu'il faille maîtriser ses émotions et encaisser les coups durs de la vie sans broncher. Or on sait maintenant, comme le démontrent de nombreuses études, qu'accueillir et traverser ses émotions permettent de réduire la frustration et d'entendre ses besoins.


On a tous le droit d'être en désacccord, d'être fatigué.e, de vouloir passer du temps seul.e.

En remettant ses besoins au centre de sa vie ; on sort du schéma de la culpabilité et on développe l'autocompassion. C'est également un moyen d'apprendre à nos enfants et ados qu'il est important d'écouter les besoins de l'autre.


  • Développer une image positive de soi.

À force de nous dévaloriser, de nous juger nous finissons par ne plus entendre nos émotions et nos besoins. À l'inverse, vous encourager et développer une attitude positive vont conduire à vous accepter dans toutes vos facettes et ainsi vous écouter


  • Prendre soin de soi diminue les conflits.

Vous l'avez déjà certainement noté, lorsque vous avez pris du temps pour vous, pour vous ressourcer ; la bonne humeur règne dans la maison et les tensions baissent. Ces moments de déconnexions du quotidien et des obligations permettent de remonter sa barre d'énergie et aussi de satisfaire un besoin. C'est un cercle vertueux car la frustration s'en va et avec lui les conflits aussi.


  • Retour à l'essentiel

Quand on prend soin de soi, on pratique le lâcher-prise. En effet, on abandonne le désir de vouloir tout contrôler et on se focalise plutôt sur ce qui est essentiel à nos yeux ici et maintenant. Il ne faut donc pas hésiter à déléguer. Et tant pis si cette tâche n'est pas effectuée selon vos standards.


Voici 5 idées pour se mettre au centre de sa vie et se donner la priorité.

  1. apprenez à vous connaître en écoutant votre respiration et vos ressentis corporels.

  2. réorganisez votre emploi du temps pour avoir des bulles de liberté et satisfaire vos priorités du moment. Comment vous sentez-vous ? De quoi avez-vous besoin à cet instant ?

  3. préparez une liste d'activités qui vous ressourcent à consulter lors des moments difficiles

  4. choississez vos ami.es qui vous inspirent, avec lesquel.lles vous osez être 100% vous même.

  5. Faites un pas de côté. Cela vous aidera à prendre conscience de ce que vous désirez profondément, de faire émerger de nouveaux projets et d'entendre le monde qui vous entoure.


En mettant en place ces 1ères actions, vous sentirez rapidement un bien être général. Et si vous désirez aller plus profondeur et reprendre la main sur votre vie, le coaching est LA solution.


Commencez à vous donner la priorité en réseravant une séance gratuite.



1.2.3. Prêt.e Partez


 

Vous souhaitez en savoir plus sur mes programmes de coaching ?

Je vous offre un "Flash Coaching" de 30 minutes pour faire connaissance et vous aider !


N'hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux, à vos contacts et ami(e)s.


41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout