Et si on parlait expatriation ?

Dernière mise à jour : 13 sept.


Un avion blan qui déchire une photo découvrant la carte de l'Afrique et l'Europe
Un avion qui vole en decouvrant le globe terrestre

Un avion qui s'envole en dévoilant la carte du globe


Bien qu´il existe une définition dans les dictionnaires tel le Larousse qui décrit l´expatriation comme la volonté de quitter sa patrie ; en fait, la définition formelle ne spécifie pas les raisons de cette expatriation (raisons professionnelles ou personnelles, des études, envie de découverte…). Il est donc admis dans le langage courant qu´une expatriation diffère de l'immigration (acquisition d´un titre de séjour) par son caractère temporaire afin d´effectuer un mandat à l´étranger. Pour ma part, j´utilise volontiers le terme de mobilité géographique hors de son pays d´origine.


Posons le cadre

Une grande enquête réalisée par Expat.com de 2019 décrit l´impact de l´expatriation sur la vie et la carrière des expatriés. Commençons par quelques chiffres.

  • 64% des expatriés considèrent que l´expatriation est bonne pour leur carrière professionnelle et sont encore 58% à penser qu´elle aura un impact positif à leur retour. Pour 64% d´entre eux, la vie de couple et de famille fait partie des 3 priorités devant la découverte d´un pays (58%)

  • Pour 83% des répondant le plus grand des bénéfices est dans leur développement personnel, tout comme la découverte d´une nouvelle culture (62%).

  • Au-delà de ce tableau loin d´être idyllique 42% ressentent de la nostalgie pour leur famille et amis. 28% déclarent que la langue est une réelle barrière et 24% éprouvent même de la solitude.

  • Il est aussi à noter que ce n´est pas un cliché que 90% des hommes sont mutés et la femme suit. Seuls 64% des conjoints d´expatriés travaillent et 60% se réinventent.

  • D´une manière générale, les parents considèrent l´expatriation comme positive pour leur enfant. A leurs yeux parmi les bénéfices pour leurs enfants cités dans l´ordre : 87% une plus grande ouverture d´esprit, 82% la découverte d´une autre langue et enfin 81%, l'apprentissage d´une autre langue.


Posez-vous les questions essentielles

Que vous envisagez de partir vivre à l´étranger ou que vous préparez votre départ, vous avez évidement une longue liste de questions relatives aux différents domaines de vie (la santé, le déménagement, la scolarité…). Internet et des spécialistes de ces domaines peuvent vous aider à y répondre.


Mais vous êtes vous posé LA question fondamentale qui vous décide de partir ?

A savoir « quelle est ma motivation profonde ? » Je vous conseille d´avant de franchir le pas, de vous poser une série de bonnes questions, car rien de pire que de partir pour de mauvaises raisons telles que :

  • fuir son job, une relation amoureuse, son quotidien… ce n´est pas en allant à l'étranger que les frustrations et les problèmes sous-jacents à votre situation de départ vont être réglés. Ils vont juste être déplacés.

  • se concentrer que sur son projet et ne pas se soucier de l´intérêt de chaque membre du foyer. Chacun part avec des attentes, il est nécessaire tout d´abord de les entendre pour trouver un fil rouge à cette expatriation pour tous.

  • croire que l´on attendait que nous et arriver en terrain conquis que ce soit au niveau professionnel ou relationnel. Il est préférable d´abord de se taire, d´écouter pour s´intégrer et apprendre les us et coutumes de votre pays d´accueil. N´hésitez donc pas à être ouvert et curieux, à apprendre de vos interlocuteurs.

  • sous-estimer les différences culturelles. Alors là encore prudence, il vaut mieux observer pour ensuite mieux comprendre la mentalité et la façon de vivre de vos nouveaux contacts. Sans vous adapter, vous repartirez avec un sentiment d´échec.

  • idéaliser le pays d´accueil. Nul part vous ne trouverez la perfection. Même si vous lisez, entendez des “success story”, ces personnes ont aussi dû faire face à des obstacles et des difficultés. C´est aussi ça qui vous permettra de regarder dans le rétroviseur à la fin de votre expatriation et de vous sentir fier du chemin parcouru.

Bien connaître les raisons de votre départ sera source de motivation pour franchir toutes les étapes et réussir votre expatriation.


Et après ?

Ce n´est pas tout de connaître ses motivations. Le plus dur est souvent de franchir le 1er pas pour oser sortir de sa zone de confort. Sauter ce 1er pas vous :

  • conduira obligatoirement à évoluer voire vous métamorphoser. Ainsi, vous avez la possibilité de vous découvrir et de vous révéler.

  • amènera à développer un autre état d'esprit où vous passerez de réactif(ve) à pro-actif(ve). Vous serez ainsi plus ouverts à voir les opportunités et les saisir.

  • apprendra à lâcher-prise


Ma partenaire, Emily Verhee, et moi-même vous proposent de vous accompagner dans cette aventure, car une fois la décision prise et le projet bien défini, il vous reste à bien le préparer dans tous ces aspects. Dans cette mobilité géographique nous serons à vos côtés pour être votre partenaire de réussite.


Autres articles susceptibles de vous intéresser

Et si vous partiez « Au-delà de vos frontières »

Et le conjoint accompagnateur, il fait quoi ?

Ces amitiés qui naissent lors d'une expatriation.

Quand Monsieur suit Madame en expatriation

"On part vivre à l'étranger les enfants" Et mon ado, il en pense quoi ?


 

Si ce n'est dèjà fait, je vous invite à télécharger

l'Ebook "les 11 clés pour une expatriation réussie"



1ère de couverture de l'Ebook pour avoir 11 clés et réussir son expatriation
Couverture Ebool "11 clés pour une expatriation réussie"


 

Vous souhaitez en savoir plus sur mes programmes de coaching ?

Je vous offre un "Flash Coaching" de 30 minutes pour faire connaissance et vous aider !


N'hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux, à vos contacts et ami(e)s.


28 vues0 commentaire