Comment aider votre ado à repérer les fausses informations en ligne ?

A la fois fenêtre sur le monde et caisse de résonnance des rumeurs les plus dangereuses, Internet a profondément changé notre rapport à l'information.

Quel est notre rapport à l'information ? Et celui des jeunes en particulier ?


Il est facile de penser que les adolescents ont tous les mêmes usages et mêmes habitudes sur Internet. En effet, de nombreuses études peuvent faire penser que les jeunes sont égaux face aux nouvelles technologies et qu'ils les utilisent tous de la même manière.

Or la réalité est plus complexe.


Les travaux de la sociologue américaine Danah Boyd démontrent que l'adolescent est un "internaute comme les autres". Il est nécessaire de se poser la question de leurs pratiques individuelles et non pas seulement en tant que génération.

Il y a certes des traits communs aux usages numériques mais on se rend aussi compte que les contextes familiaux, amicaux, les centres d'intérêt, les compétences en font des usages très diversifiées. Leur pratique dépend beaucoup de leur quotidien.


Combattre les idées reçues du rapport des jeunes à l'information.

Il est courant d'entendre que les ados ne s'informent que sur Internet, qu'ils délaissent le papier au profit du numérique. Alors que l'on sait bien qu'ils utilisent d'autres façons de s'informer . un podcast, une chaine TV sur le net...

N'oublions pas nos pratiques en tant que parent. Car nous nous informons sur le net en consultant un moteur de recherche, sur un site en particulier lorsque se pose une question par exemple.


Comme pour nous, Internet n'est pour les adolescents pas le seul vecteur d'informations. Le lien direct, la conversation avec les pairs, l'interrogation d'adultes, la consultation des médias traditionnels restent très important pour construire leurs connaissances et leur esprit critique.


L'enjeu de la formation aux médias et à l'information.

A nous en tant qu'adulte de les aider à prendre en compte la richesse et à décrypter la spécificité de chaque support et de chaque source. Nous pensons, bien souvent à tort, que parce qu'ils sont ultraconnectés ; ils n'ont pas besoin de nous pour surfer sur le web, s'informer et communiquer.


Ils sont plus nombreux qu'on ne le pense à avouer des lacunes dans la recherche d'informations ou encore pour comprendre les messages médiatiques. A l'adolescence se joue d'énormes bouleversements et en particulier la construction du cerveau qui continue à évoluer. Il est donc primordial de les accompagner en maintenant le dialogue et la confiance pour les aider à avoir accès à des informations claires et justes.


Qu'est-ce en fait une information claire et juste ?

On définit un fait d'actualité selon trois critères :

  • cela doit être un nouveau fait

  • qui a un intérêt pour le public

  • qui doit pouvoir être vérifiable

C'est en particulier ce dernier critère qui permet de distinguer les "fakes news", les rumeurs d'une information.


Pour s'assurer de la fiabilité d'une information il faut :

  • remonter à la source. Attention Facebook ou Snapchat ne sont des sources seulement les medium par lesquels on accède à des informations

  • étudier l'image grâce à des sites spécialisés

  • s'interroger. Vers qui renvoie cette source ? Comment l'information est elle présentée? Quelle est la légitimité de la source?

  • croiser les sources


L'objectif de la vidéo ci dessous. est de vous aider à vérifier les informations en famille.





J'ai bien conscience que ces quelques minutes de lecture ne vont pas vous permettre d'éviter les Fakes news et les rumeurs. Il s'agit d'une base pour vous permettre d'accompagner votre enfant dans la jungle du Web.


Pour partager avec d'autres parents et repartir avec des clés pour vous et votre famille, je vous invite à participer au prochain café coaching portant sur le sujet de la parentalité à l'heure du numérique. Cet atelier aura lieu le mardi 3 mai à 11h. Réservez d'ores et déjà votre place.




Et pour en parler plus personnellement et découvrir les bénéfices du coaching même sur cette question de notre relation au numérique, je vous invite à réserver une séance de 30 minutes gratuite.


N'hésitez pas à partager cet article à vos contacts et ami(e)s et à vous abonner à ma Newsletter en cliquant ici


Sources : Livre "La famille tout écran" du centre pour l'éducation aux médias et à l'information. Ressources du site Internet sans crainte

0 vue0 commentaire