Comment aider votre ado à gérer son image sur les réseaux sociaux ?

J'adore la photo. Prendre des photos et regarder des photos en couleur, en N&B, des portraits, des paysages... bref vous l'aurez compris j'adore glisser mon œil derrière un appareil photo . Pourtant, je pense pouvoir dire que j'ai très peu de selfies dans mes dossiers photos. Et ceux dans lesquels je figure c'est presque toujours à la demande d'amie.s.

Or cette pratique est devenue omniprésente. Qui n'a pas vu un adulte, un.e adolescent.e se prendre en photo à tout moment. Que ce soit lors d'un trajet en train ou lors d'un repas au restaurant.

Cette obsession du partage de soi influe le quotidien des adolescents qui passent parfois plus de temps à "médiatiser" leur vie sur les réseaux sociaux qu'à la vivre réellement.


Dans un monde ultra connecté, le selfie est devenu le bras armé d'échanges rapides, faciles tout comme aide à la notoriété.



Pourquoi les ados adorent les selfies ?

Ce genre photographique a énormément de succès, en particulier chez les jeunes car les applications offrent la possibilité de retravailler son selfie sans difficulté et rapidement. Grâce aux filtres et autres, tout es possible.


Toutes les situations de vie en société de la plus publique à la plus intime font l'objet de selfies. Il s'agit pour les jeunes de faire part de leur créativité de manière ludique et banal


En plus. c'est bien plus aisé de sortir son smartphone que son Canon ou Nikon. Et j'en suis la première à savourer ce confort.



Que cache alors cette addiction aux selfies ?

En se prenant continuellement en photo, l'adolescent (comme l'adulte) se balade sur le fil entre l'intimité et le public, entre l'individuel et le collectif. Ici l'enjeu est notre ego, notre estime de soi. Et ce d'autant plus si le selfie est poster sur les réseaux sociaux. Car leur économie est basé sur la gratification, la récompense grâce aux likes et commentaires qui conduit l'utilisateur à se connecter de plus en plus souvent et longtemps.


Au yeux de l'adolescent, le selfie est le type de publication la plus prisée car il provoque le plus de réactions. De cette manière faire des selfies est un moyen de sociabilisation des adolescents entre eux et également de se créer une communauté. Tous portent un regard sur les uns et les autres dans l'espoir d'être reconnu et aimé.


A noter qu'il y a ceux qui en maîtrisent les codes devenant ainsi populaires. Puis il y a aussi (la grande majorité) ceux qui regardent ces mises en scènes et confirment leur appartenance au groupe grâce à leurs commentaires laissés.

L'importance de mettre un cadre

La frontière entre le selfie gentillet et le bashing (harcèlement, insultes etc) est parfois mince.

Une réputation est aussi facile à construire qu'à déconstruire sur le Net.

C'est donc à nous, parent, à rester vigilants et continuer à communiquer avec nos enfants sur l'impact des selfies. Leur rappeler la prudence. Car une fois envoyé le selfie ne leur appartient plus vraiment et peut être récupéré et reposté avec une intention malveillante.

Pour vous aider dans ce dialogue, je vous ai préparé cette mini-vidéo.



 

J'ai bien conscience que ces quelques minutes de lecture ne vont pas vous permettre de gérer la question de l'image de soi de vos adolescents

Car chaque individu est unique, la solution et les ressources sont en vous, en votre enfant. Le coaching peut vous.l'aider à y voir plus clair et à passer à l'action pour changer votre.son comportement. L'important est de rester connectés les uns aux autres.


Pour partager avec d'autres parents et repartir avec des clés pour vous et votre famille, je vous invite à participer au prochain café coaching portant sur le sujet de la parentalité à l'heure du numérique. Cet atelier aura lieu le mardi 3 mai à 11h. Réservez d'ores et déjà votre place.





Pour en parler plus personnellement et découvrir les bénéfices du coaching même sur cette question de notre relation au numérique, je vous invite à réserver une séance de 30 minutes gratuite pour faire connaissance et vous aider.




N'hésitez pas à partager cet article à vos contacts et ami(e)s et à vous abonner à ma Newsletter en cliquant ici


Sources : Livre "La famille tout écran" du centre pour l'éducation aux médias et à l'information. Ressources du site Internet sans crainte

7 vues0 commentaire