Combien de temps passez vous sur vos écrans ?


Combien de temps passe-t-on devant nos écrans
Temps d'écran

Qu'est ce que le temps ? Difficile à définir car chacun y met un sens différent. Pour certains, c'est une notion objective et mesurable. Pour d'autres, c'est la façon dont on le perçoit.

Et la crise sanitaire n'a pas aidé, elle a bousculé nos repères. Et notre perception s'en est vue changée. La barrière entre vie pro/vie perso a volé en éclat pour beaucoup avec la mise en place du télétravail par exemple.

Au delà des confinements, du télétravail qui ont modifié notre rapport au temps, il y a aussi l'omniprésence des écrans et notre propension à les utiliser pour remplir le moindre temps mort.


Absorbé.e.s par nos écrans, petits et grands avons bien du mal à lever le nez, à s'en arracher pour revenir à la réalité du moment présent.


Les effets sur la santé mentale et physique chez les cerveaux des enfants et adolescents.

Les études réalisées régulièrement montrent que la consommation récréative chez les enfants et adolescents augmente inorexablement.


Selon Michel Desmurget, neuroscientifique et auteur de "la Fabrique du crétin digital" on est

"à presque 3h par jour chez les petits de 2 ans, à quasiment 5h chez les enfants de 8 ans et à plus de 7h chez les adolescents. Cela veut dire qu'entre 2 et 18 ans, soit la période la plus cruciale du développement, nos enfants consacrent en moyenne aux écrans récréatifs l'équivalent de 30 années scolaires, 16 ans d'emploi salarié temps pleins ou plusieurs milliers de romans lus."

Selon lui, bien que nos enfants soient jeunes, leur encéphale est vieux. Le cerveau n'a pas été modelé pour l'ère numérique actuelle.


Pour se développer un cerveau a besoin :

  • de rapports humains fréquents et variés

  • d'un sommeil suffisant et réparateur

  • d'un cadre sensoriel qui ne soit pas constamment sollicité de façon visuelle et auditive

  • d'un niveau conséquent d'activités physiques.

Bien que le cerveau soit plastique et s'adapte à son environnement, il ne se construit et fonctionne pas de façon optimale. Il lui faudra encore des milliers d'années d'évolution pour son plein déploiement.


La littérature scientifique est abondante sur le sujet et indique la causalité entre l'usage du numérique récréatif et le développement de l'humain. Et ce aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant.

  • réduction des contacts intrafamiliaux

  • perturbation du sommeil

  • difficulté de concentration voire hyperactivité

  • sous-stimulation intellectuelle

  • excès de sédentarité

Une de ces étude indique par exemple que chaque heure passée devant la télévision nous coûte 22 minutes d'espérance de vie.



Alors que faire ? Que pouvons nous mettre en place en tant que parent ?

Peu importe l'âge. Il est essentiel de discuter et expliquer les raisons qui vous poussent à poser des limites en trouvant un vocabulaire adapté à chaque niveau d'âge.

  • la règle des 3,6,9,12. Soit pas d'écran avant 3 ans, pas de console avant 6 ans, pas d'internet avant 9 ans, pas d'internet seul avant 12 ans

  • la règle des 4 pas selon Sabine Duflot. Pas d'écrans le matin, pas d'écrans dans la chambre de l'enfant, pas d'écrans avant de se coucher, pas d'écran pendant les repas

  • être un exemple et être crédible dans notre propre usage.

  • proposer un contrat. Votre enfant s'investira d'autant plus dans ce contrat que son avis ait été pris en compte

  • avoir un référentiel de temps plutôt qu'une limite précise. Les experts préconisent en tant que temps récréatif 1h/j pour un ado de 12 ans et 2h/j de smartphone + 1h30 de console pour un ado de 15 ans par exemple.

  • lui proposer des activités alternatives. Planifiez des activités sans écran ensemble. Allez marcher ou faites du sport, jouez à un jeu de société, cuisinez, bricolez ou même jardinez... Peu importe, il n'est pas nécessaire d’avoir toujours le clan au complet!


Pour compléter cet article, je vous invite à lire ou relire l'article "comment aider votre ado à équilibrer son temps d'écran ?"


Par ailleurs, je vous convie à une journée en famille - 22 mai 2022 - où on pose nos écrans et on se met en pause numérique. Inscrivez-vous et vous aurez peut être la chance de gager un processus de coaching de 8 séances pour vous même (d'une valeur de 880€) ou pour votre ado (d'une valeur de 400€)



En attendant, préparez vous

  • en prenant le temps d'observer. Changer de point de vue dans votre quotidien car on est bien trop souvent en mode pilotage automatique. Lever la tête et observer les nuages par exemple. Ou bien remarquer un détail sur un bâtiment, trouver un nouvel itinéraire... bref noter tous les petits bonheurs qui jalonnent votre journée

  • en prenant le temps de rêver. Noter dans un carnet vos envies, vos projets, vos rêves les plus fous. Il sera votre guide pour préparer vos changements futur

  • en prenant le temps de savourer. Laisser de côtés vos fils d'actu et les chaînes d'infos en continu pour vous concentrer sur l'ici et maintenant. La chaleur de votre café, le rire d'enfants, la douceur d'une caresse... Accueiller tout simplement vos sensations, émotions pour en faire des moments de gratitude


Le coaching est votre clé pour ouvrir votre conscience


Je serai heureuse de vous accompagner pour vous aider à comprendre le fonctionnement du numérique, à découvrir votre niveau de connexion, à définir un plan d'action pour vous permettre de vous déconnecter et ainsi vous apprendre à poser vos limites pour une utilisation positive du numérique.




29 vues0 commentaire