top of page

Être jeune expat et être confronté aux choix des études supérieures

Inscription sur Parcoursup et autres

lycéens passant le bac, l'IB avant d'entrer à l'université
lycéens passant leur examen final avant d'entrer à l'université

Votre enfant est en terminale scolarisé dans un établissement français de l’étranger ou dans un établissement étranger et souhaite revenir en France étudier ? Découvrez mes conseils et mes astuces pour que cette étape ne soit pas source de stress et de conflit.


En tant que jeune expat, votre ado est devenu citoyen du monde. Bilingue voire multilingue, il a grandi dans des cultures variées et a développé son sens de l’ouverture aux autres. Waouh !!!

La plupart du temps vous vous rendez compte qu’il s’adapte et comprend les us et coutumes des pays que vous traversez bien plus facilement et rapidement que vous, parent, qui parfois rencontraient des difficultés d’adaptation.


Cependant, il y a un temps où se pose la question des études supérieures. Etre à l’étranger et avoir un profil qui ne rentre pas “dans les cases classiques de l’éducation nationale” accroît la complexité de l’orientation.


1. Étudier ok mais où ?

2. Rester informé et soyez proactif

3. S’inscrire en tant qu’expat sur Parcoursup, voici ma check list indispensable pour vous guider

4. Quelles sont les choses à savoir et les erreurs à éviter ?

5. Que faire si votre enfant n’a que des refus ?


1. Étudier ok mais où ?


D’après une étude parue en 2019 et réalisée par Expat Communication, 54% des enfants expatriés français étudient en France. Les autres se répartissent presque à part égale entre ceux qui restent dans leur pays d’accueil et ceux qui partent étudier dans un pays tiers.


Savoir où étudier est une question à réfléchir en famille. Il est essentiel de prendre en compte les souhaits et projets de votre ado, tout en s’interrogeant sur l’impact sur la famille de ce choix. Vaut-il mieux rester dans le pays d’accueil ou revenir en France ?


Et si votre enfant ne veut pas étudier en France, des solutions existent qui correspondent mieux à ses aspirations. Il existe des formations internationales tout aussi exigeantes que celles que vous connaissez en France. Mais il faut s’y prendre très en amont. Le recrutement à l’étranger ne se base pas seulement sur les résultats scolaires. Votre ado devra aussi montrer sa réelle motivation et intérêt pour le domaine visé.

Anticiper est le maître mot. Ainsi il pourra effectuer un stage dès que possible pour d’une part le conforter dans son choix et également appuyer son dossier d’inscription voire lors d’un entretien éventuel. Il est à noter que parfois des stages sont obligatoires pour postuler dans certaines formations


Dans le cas où votre jeune ne souhaite pas retourner en France pour étudier, je vous invite à réfléchir ensemble sur les thématiques suivantes :

  • la langue. Dans quelle langue souhaite-t-il étudier. Beaucoup de formations sont proposées en anglais mais il est possible d’étudier dans d’autres langues telles que l’allemand, l’espagnol, le portuguais par exemple … voire des doubles cursus

  • la distance. Peut-être que votre enfant désire partir étudier à l’autre bout du monde. Interroger le pour savoir s’il se sent capable de gérer l’éloignement voire l’isolement avec le reste de son entourage

  • le coût des études. C’est un élément à prendre en compte qu’il décide ou non de retourner en France. Comme en France où il existe des formations peu coûteuses, il est possible d’étudier à l’étranger sans se ruiner. Le Canada, les Pays-bas en font partie. Réfléchissez également au coût de la vie sur place (loyer, santé, coût de la vie etc…)

  • les bourses d’études. Renseignez-vous sur les bourses possibles. Sachez par exemple que des formations au Royaume-Uni proposent des bourses aux étudiants européens pour maintenir leur attractivité. 37 bourses d’études en 2023 sont ouvertes en Allemagne.


Où étudier quand on est jeune expat
Où étudier quand on est jeune expat

2. Rester informé et soyez proactif


Il n’est pas aisé pour les familles vivant à l’étranger de connaître les évolutions des systèmes d’orientations mis en place dans les différents pays.

Par ailleurs, il est souvent difficile pour ces jeunes de bénéficier des réseaux d’informations classiques telles que les journées portes-ouvertes, les salons des études supérieures… Même s’il est à noter que la pandémie a eu un impact positif en développant la digitalisation de ces types d’événements.


Si vous vous demandez comment aider votre ado pendant cette phase ; alors je vous conseille de parcourir le web en long, en large et en travers pour récolter le maximum d’infos, de lui proposer un planning des dates butoirs et des tâches qu’il devra effectuer entre-temps. Notez bien les dates limites de dépôt d’inscription, des épreuves écrites et/ou oral s’il y en a, des tests de langues éventuels.

C'est ici l’occasion de faire équipe avec votre ado et l’aider à s’organiser


Et si votre enfant décide de revenir en France pour étudier, ce qui suit va vous donner des conseils pas à pas



3. S’inscrire en tant qu’expat sur Parcoursup, voici ma check list indispensable pour vous guider

1. S’informer du fonctionnement de la Plateforme.

Dans un premier temps, je vous conseille de vous familiariser avec le fonctionnement de la plateforme Parcoursup, des étapes clés à connaître, des documents demandés et rubriques à remplir. Pour vous aider, je vous invite à écouter le podcast Azimut - dans lequel je collabore - qui est une mine d’informations pour les parents et les lycéens sur le thème de l’orientation


2. Noter en rouge sur le calendrier familial les dates à ne pas louper

  • Jusqu’au jeudi 9 mars 2023 inclus : inscription sur la Plateforme et date limite de formulation des voeux sur la plateforme Parcours Up

  • Jeudi 6 avril 2023 : finalisation du dossier et validation définitive des voeux


Pour info d’avril à mai 2023 : Examen des dossiers par les établissements


  • Puis de juin à juillet 2023 : Réponses des établissements

  • Jeudi 1er juin 2023 : lancement de la phase d’admission (réponses des établissements)

  • Mi-juin à mi-septembre 2023 : lancement de la phase d’admission complémentaire

  • 13 juillet 2023 : fin de la phase d’admission

3. Regrouper les documents nécessaires à son inscription

Voici quelques règles spécifiques pour les Français de l’étranger.

Il vous faudra :

  • une adresse mail valide. Elle servira votre jeune à consulter régulièrement sur l’App Parcoursup l’avancement de son dossier et de ses admissions

  • son numéro INE (Identifiant National Etudiant) composé de 11 caractères auquel est rattaché son dossier scolaire et ses résultats.

Si votre jeune est scolarisé dans un lycée français à l’étranger, il vous faudra vous rapprocher de la direction de l’établissement afin qu’elle vous communique cet identifiant et ainsi accéder à votre dossier

Si votre ado est inscrit au CNED, celui-ci vous a adressé un courrier spécial pour vous donner son numéro

Si votre enfant étudie dans un établissement étranger (hors du système scolaire français) il n’aura alors pas besoin de l’INE et devra cocher la case “Je n’ai pas d’INE”

Si votre jeune est en ré-orientation, vous trouverez son INE sur son relevé de notes du baccalauréat ou sa carte étudiant

  • les relevés de notes de l’année de première, de terminale et des épreuves anticipées du Bac ;

  • tout autre justificatif nécessaire pour attester des compétences (certificats de langues, attestations de stage…).

  • le dernier avis d’imposition des parents (dans le cas d’une demande de bourse par exemple) ;

4. Affiner son projet d’orientation

Des activités / jeux en famille existent pour favoriser le questionnement et définir les attentes de votre enfant.

Parmi les questions que vous pouvez lui poser qui prennent en compte son profil international, je vous suggère les suivantes :

  • Est-il à la recherche d’une école de dimension internationale ?

  • Souhaite-t-il suivre des cours en français, en anglais, en allemand,... ou un programme bilingue ?

  • Souhaite-t-il garder un lien avec l'international pendant ses études en France et évoluer dans un cadre multiculturel ?

  • Dans quelle ville préfère-t-il étudier ?

  • Veut il étudier dans une école de dimension internationale ?

  • S’il souhaite garder un lien avec l’international, quelles sont les écoles françaises ouvertes sur le monde ?

5. Créer son dossier

Il a jusqu’au 9 mars inclus pour créer son dossier en ligne et sélectionner ses voeux pour les formations envisagées

Au moment de créer son dossier en ligne, certaines informations sont déjà pré-enregistrées. Vérifiez qu’elles sont toutes correctes et remplissez les champs vides


Le dossier Parcoursup se compose de 4 grandes rubriques, dans lesquelles il faudra renseigner différentes informations :

  • « Mon profil » : pour renseigner l’état civil ; les coordonnées du candidat et des parents ; les besoins spécifiques…

  • « Ma scolarité » : cette catégorie rassemble les informations liées au parcours scolaire (établissements fréquentés, notes du bac, résultats scolaires…) ;

  • « Mes activités » : c’est dans cette catégorie qu’il faudra lister ses centres d’intérêt, ses expériences et activités extrascolaires, ses compétences linguistiques, etc.

  • « Mes vœux » : c’est là que seront listés l’ensemble des vœux sélectionnés ainsi que les informations relatives aux formations choisies.


Votre enfant peut sélectionner jusqu’à 10 vœux. Pour certaines formations, il est possible de sélectionner des vœux multiples (sous-vœux) afin de postuler à des cursus similaires : il pourra alors choisir un maximum de 20 sous-vœux.


Chaque voeux est accompagné du projet de formation motivé, élément clé du dossier Parcoursup. On pourrait le comparer à une courte lettre de motivation. Elle doit être unique à chaque formation. Elle vise notamment à expliquer en quoi le programme choisi est cohérent par rapport au projet et au profil du candidat. Il faut donc veiller à bien soigner ce document. Votre œil de parent pourra alors corriger les fautes d’orthographe et de syntaxe par exemple. Je vous conseille de ne pas rédiger ces documents à la place de votre enfant. Car ce que vous souhaitez avant tout est qu’il développe son autonomie.


Son dossier est également composé de la fiche Avenir remplie par l'équipe enseignante et le chef d'établissement. Ce dernier donne son avis sur tous les vœux formulés par ses élèves de Terminale. Votre jeune ne pourra consulter cette fiche qu’à partir du 1er juin.



Parcoursup
Parcoursup


4. Quelles sont les choses à savoir et les erreurs à éviter ?

Avant tout, évitez d’attendre la dernière minute pour vous inscrire et formuler vos vœux. La plateforme risquerait d’étre saturée. Ce qui rajoutera du stress à vous et votre ado.


Je vous conseille de lire attentivement les fiches de présentation de chaque formation sur Parcoursup ou le site de l’établissement avant de formuler vos vœux. Dans l’idéal, sélectionnez 10 vœux pour maximiser vos chances, et notamment quelques formations non sélectives (licences). Pour le projet motivé, rédigez un texte soigné, sans fautes, et personnalisé pour chaque formation.


Enfin, n’oubliez pas de remplir l’onglet “Ma préférence”, qui permet de décrire en quelques lignes vos envies d’orientation et les formations souhaitées. Cela servira en cas de refus des établissements, pour la phase complémentaire.



5. Que faire si votre enfant n’a que des refus


Si vous avez uniquement sélectionné des formations sélectives et que vous n’avez reçu aucune proposition d’admission, pas d’inquiétude : vous pourrez toujours formuler de nouveaux vœux pendant la phase complémentaire


Et si c’est la panique à bord, que vous avez peu de temps à consacrer à épauler votre enfant ou bien que la crise de nerf empoisonne la vie de famille, ou bien encore vous souhaitez mettre le maximum de chances de votre côté ; alors faîtes vous aider, faites vous conseiller.


Le regard bienveillant d’une personne extérieure peut rendre cette démarche plus sereine.

Comment ? Qui ? Je vous invite à regarder cette courte vidéo qui vous explique en quoi je peux être cette personne









Si j’ai éveillé votre curiosité et que vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à réserver une séance de coaching gratuite où votre enfant, vous et moi ferons connaissance et au cours de laquelle vous pourrez poser toutes vos questions.



 


Vous recherchez une coach pour votre jeune ?

Dessine ta vie Coaching est à votre écoute pour étudier vos besoins !


Contactez-moi au +49176 8125 8056

ou par mail à l'adresse suivante : info@dessinetaviecoaching.com

ou via le formulaire de contact



Cet article vous a plu ?



de le partager sur vos pages de réseaux sociaux, vos amis et contacts.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page